Soyez inspiré Un sourire d’enfant à chaque chanson

Un sourire d’enfant à chaque chanson

Sick little girl playing with a guitar

Au Janeway Children’s Hospital, la réadaptation des patients s’accompagne de musique.

La musicothérapie est une forme de traitement utilisée par de nombreux hôpitaux de partout au pays. Imaginez être la mère, le père, le frère ou la sœur d’une personne transportée de joie par la musique — une musique qui s’accompagne de bienfaits médicaux. À l’hôpital Janeway, la musique représente une façon différente de traiter la douleur. Elle fait maintenant office de système de réadaptation pour les patients atteints de paralysie cérébrale et d’outil pour renforcer la motricité, tout en offrant un exutoire à la communication non verbale.

« Les patients réagissent immédiatement à la musicothérapie, car la musique fait partie de notre vie et nous est familière. Elle éveille également un sentiment d’aisance chez l’enfant, explique Susan Lemessurier Quinn, MMT, MTA, programme de musicothérapie du Janeway Children’s Health and Rehabilitation Centre. Lorsque les enfants séjournent à l’hôpital, la musique est un élément qui leur semble familier. Ils se sentent immédiatement à l’aise; la musique les motive à faire des choses qu’ils n’ont peut-être jamais faites auparavant. »

Le programme de musicothérapie du Janeway Hospital a grandi de façon dynamique. À ses humbles débuts il y a cinq ans, quelques heures seulement pouvaient être consacrées aux enfants chaque semaine. Maintenant, grâce au travail acharné de Susan et à un soutien accru, le programme exerce ses activités quatre jours par semaine et intègre un plus grand nombre d’enfants. Nous avons versé 10 000 $ au programme de musicothérapie de l’hôpital afin de nous engager auprès de notre collectivité et d’avoir une incidence favorable sur la santé et le mieux-être de nos jeunes.

« Lorsqu’il a interagi avec Susan Lemessurier Quinn, mon fils a souri et apprécié la présence des autres pour la première fois... si la musicothérapie était offerte à temps plein, je crois que les enfants ne resteraient pas aussi longtemps à l’hôpital! »

Parent dont l’enfant bénéficie du programme de musicothérapie du Janeway Hospital

Pour illustrer l’effet percutant de la musique sur les patients, voici l’histoire d’un tout petit garçon admis au service de soins intensifs en raison d’un problème médical très complexe à cause duquel il avait de la difficulté à respirer seul. Le bébé était branché à de nombreuses machines et présentait une détresse respiratoire chronique. Les infirmières devaient lui administrer des médicaments afin de réduire sa fréquence cardiaque, puisqu’il n’y arrivait pas seul. C’est alors que le programme de musicothérapie du Janeway Hospital est entré en jeu.

 

« J’improvise une mélodie en me fondant sur les besoins immédiats du patient — pour ce faire, je chante, joue de la guitare ou joue de la flute. Dans ce cas-ci, j’ai utilisé ma flute. Je me suis assurée que la musique suive la respiration et le battement de cœur du petit garçon, que je voyais à l’écran du moniteur. J’ai observé le mouvement de sa cage thoracique et joué un air y correspondant, explique Susan. J’ai créé une mélodie à son intention au rythme du moment et de son cœur. J’ai ensuite ralenti progressivement le tempo de la musique afin d’abaisser la fréquence cardiaque du bébé. On pouvait réellement la voir descendre sur l’écran du moniteur. À la fin de la séance de musicothérapie, aucun médicament n’a été requis pour réduire la fréquence cardiaque du bébé. »